Edito Août 2011

Chers amis et lecteurs,
je vous ai rencontrés à plusieurs reprises sur les salons et marchés, cette année, à Paris, à Rochefort-sur-Loire, à Lodève…
J’ai pu constater que l’année est difficile pour tous, mais que j’avais fait de bons choix ;
ma collection «Présence» continue à susciter le plus vif interêt et porte pratiquement le reste !
Mais les initiatives de cette année très soutenues par Florence Trocmé sur poézibao, (les premiers cahiers de Jean Paul Klée, le travail du poème de Pierre Ivar Ch’vavar) montrent bien que les «grandes» figures de la poésie contemporaine continuent à rassembler les fervents…
Oui, c’est consolant et merci au passage pour l’appui apporté aux vanneaux par Jean-Pascal Dubost.

Mais il restait une zone d’ombre, un grand chagrin rentré, parce qu’insoluble, notre Grèce, notre patrimoine en péril ! Que faire ? On se tordait les méninges et les mains….
Mais voilà qu’à Lodève, arrive un début de miracle :
Un jeune poète grec magnifique est invité: Yànnis Stiggas ! Jean Luc Bériou est un des modérateurs du festival. Il vient me voir ou accourt, il m’aime bien à cause de l’anthologie qui vient de paraître de son très proche ami, Pierre Peuchmaurd (préface de Laurent Albarracin). Je lis quelques premiers poèmes traduits pour le festival par Michel Volkovitch. J’adore ! Je dis aussitôt que oui, je prends aux vanneaux ! Puis j’entre en contact avec Michel Volkovitch ! Et là, mes amis, quelle découverte ! Allez voir son site pour ceux qui ne le connaissent pas encore ! Depuis des années Michel traduit les poètes grecs. Il a déjà été responsable d’anthologies chez Gallimard et d’un nombre impressionnant de recueils et de romans. Pendant de longues années, Michel a été l’éditeur confidentiel des poètes qu’il traduisait gratuitement et qu’il connaissait personnellement… Et en plus il écrivait une oeuvre perso, défendue pendant des années par Maurice Nadeau. De plus il a couru de par le monde, présent aux marathons les plus difficiles, la flamme olympique dans le coeur !
Michel, un être extraordinaire, que j’accueille aux Vanneaux, quel honneur ! Ensemble nous allons travailler pour la Grèce, à notre niveau, au sien surtout, moi, humble servante d’un si grand talent, c’est tout ! Mais attendez-vous à des découvertes précieuses, dès le printemps 2012 et si vous désirez accompagner nos efforts par des souscriptions, vous ne serez pas déçus!

site de Michel: http://www.volkovitch.com/

à paraitre :

Yànnis Stìggas, Vagabondages du sang
Michel Volkovitch, Eden & environs, à paraître en juin 2012

 

Cécile Odartchenko

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s