Extrait de Rencontre avec Lucian Freud, de Matthieu Gosztola

« poème en un acte » à paraître prochainement aux éditions des Vanneaux (15 euros ; adresse des éditions : 64 rue de la vallée de Crème, 60480 Montreuil-sur-Brèche).

“I use the people to invent my pictures with, and I can work more freely when they are there.”
« J’invente mes tableaux à partir des gens, et je travaille plus librement quand ils sont là. »
Lucian Freud

[…]

(Lucian Freud se lève lentement de sa chaise.)

pourtant le visage est bien
ce qui empêche le corps nu

de se cristalliser
dans son épiphanie

en tant que vérité de la forme
le rendant toujours incomplet

et comme brusqué
dans son défilement progressif

presque immobile
d’une mobilité d’astre

qui avoue
sa propre incapacité

à être autre chose
qu’un défilement de fortune

mouvements certains imperceptibles
entourant

le mouvement
de la respiration

le blanc du corps
que j’agrandis encore

est rideau jeté
sur le mouvement du sang

quand on regarde le corps
il faut le regarder longtemps

le regarder longtemps
jusqu’à

ce que le corps
devienne tout

tout
l’espace

tout ce qui contient
en même temps que tout

ce qui est
contenu

le corps
il faut le regarder longtemps

jusqu’à se rendre compte
que le corps n’est pas le corps

jusqu’à comprendre
que le corps contient

tout l’être
qui respire

tout de l’être
je veux dire tous les êtres

tout être pensant et respirant
et de presque invisibilité

dans les forêts et les marais
et les prairies je veux dire

dans tout ce qui est chantant
et respirant de vent et de brume
mêlée à la suspension
des regards effacés
qui sont un jour
un seul jour
venus

alors avec mes pinceaux
avec mes couleurs

ébouillantées dans mon désir
d’un tableau qui soit vrai

avec mes pinceaux rayés de couleurs
sèches

avec mes tableaux jamais achevés
au point de faire qu’il n’y ait

plus de tableau
je dis une seule chose

avec mes corps nus
mes corps loin du désir

de son mensonge qui aplanit
les viscères

la géographie des viscères
chantante écoutez

jusque dans les plis
et replis de la beauté

et de blancheur
presque cadavre

avec mes corps nus
mes corps près du désir

de sa vérité qui advient
même au plus intime

du pli qui n’est pas convenu
de la maladresse

même au plus bref
du basculement

dans la maladresse
de tout ce qui est visible

et est à chanter
avec l’effleurement des doigts

et des paumes aussi sensibles
qu’un visage avec son regard

je dis une seule chose :

(Freud se met lentement, précautionneusement à genoux.
La lumière baisse d’un coup.
Au fur et à mesure de la longue énumération, elle baissera encore progressivement, jusqu’à s’éteindre tout à fait, avant, bien avant que l’énumération soit terminée.)

Anguille je me colle à toi
Lucane cerf-volant je me colle à toi
Hamster je me colle à toi
Condylure je me colle à toi
Makaire je me colle à toi
Chirurgien bleu je me colle à toi
Brochet je me colle à toi
Girafe je me colle à toi
Merlan je me colle à toi
Chien viverrin je me colle à toi
Mandrill je me colle à toi
Coendou je me colle à toi
Loutre je me colle à toi
Poisson perroquet royal je me colle à toi
Carpe je me colle à toi
Écureuil géant de l’Inde je me colle à toi
Chèvre je me colle à toi
Gibbon je me colle à toi
Écureuil noir je me colle à toi
Poisson roseau je me colle à toi
Chinchilla je me colle à toi
Bonite je me colle à toi
Marmotte je me colle à toi
Congre je me colle à toi
Lamproie je me colle à toi
Cœlacanthe je me colle à toi
Espadon je me colle à toi
Loup d’Abyssinie je me colle à toi
Piranha je me colle à toi
Chien des prairies je me colle à toi
Gnou je me colle à toi
Écureuil roux je me colle à toi
Markhor je me colle à toi
Guépard je me colle à toi
Hamster doré je me colle à toi
Maskinongé je me colle à toi
Loup commun je me colle à toi
Coati je me colle à toi
Esturgeon je me colle à toi
Grand barracuda je me colle à toi
Poisson ange empereur je me colle à toi
Loche-clown je me colle à toi
Guanaco je me colle à toi
Requin bouledogue je me colle à toi
Saumon nerka je me colle à toi
Goral je me colle à toi
Tétra empereur je me colle à toi
Plie je me colle à toi
Grenouille léopard je me colle à toi
Vairon je me colle à toi
Margay je me colle à toi
Grizzli je me colle à toi
Axolotl je me colle à toi
Cécilie je me colle à toi
Raie léopard je me colle à toi
Carcajou je me colle à toi
Requin mako je me colle à toi
Ouaouaron je me colle à toi
Petite sirène je me colle à toi
Bufo géant je me colle à toi
Pipa je me colle à toi
Rainette je me colle à toi
Poisson-clown je me colle à toi
Chacal doré je me colle à toi
Salamandre je me colle à toi
Bélouga je me colle à toi
Capybara je me colle à toi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s