Extraits des Petits Vanneaux: Stiggas, Pierre, Delisse

Vagabondages du sang

Yannis Stiggas

 

Vagabondages de sang

 

Le temps, tel qu’on nous l’a donné mutilé,

je n’ose dire ce qu’il justifie.

Je ne fais que mordre, cracher de la lumière sanglante

chaque matin je lance des mandarines à la mort

    – c’est une fatigue singulière –

le soir je reste simplement à la fenêtre

 

 

Un ange arrive

et mange dans les ordures.

 

 

Michel Pierre

 

L’enfer vaut l’endroit

 

L’autre temps

 

 

Le temps rassemble ses couleurs au fil desquelles mille soupçons inspirent les hommes qui aussitôt se taisent. Puis il dresse un événement pour chaque famille insouciante, laquelle se balance à ses agrès, élargit l’horizon contenu dans un mouchoir, appelle le destin dont les noms de couleuvre font la suite au détail de la sornette annoncée. Bref, le temps se tient dans la paume appuyée contre la vitre là où se tarissent les sources du savoir. Ainsi nous, enfants égarés, à la poursuite des saisons inscrites dans le grain de notre peau, fourbissons nos désirs à la lisière du vide. Là où encore le temps ne se nomme plus, grandit de notre propre anonymat dont il fait le meilleur usage. Le temps qui remplit sa dernière seconde à la fin de chaque siècle, inspire l’oubli au petit matin quand chantent les ours au sommet des montagnes, lesquels animaux griffent la limpidité du ciel, désignent l’azur comme le meilleur ami, tremblent devant les orages et perpétuent la colère du dieu des singes.

 

 

Louis François Delisse

 

De la mort du lion

 

 

Maintenant l’autre temps l’autre

monde l’autre caresse commence.

 

 

Assez longtemps ils ont arraché

leurs yeux à nos enfants. Assez

longtemps ils leur ont dit que

 

 

le lion était l’ordre du monde

assez longtemps ils ont substitué

au monde et à la vie leur télé.

 

Lune, la gazelle s’est couchée

sur la peau du lion, et sourit:

 

 

le jour est venu où pour toujours

nous serons jeunes, nous serons

lune où, face à face avec la lune

 

 

et le soleil, nous luirons contents

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s