Edito de Printemps!

Sur les murs de la galerie jusqu’au 14 avril, les merveilleux dessins de Gregory Masurovsky! Présence d’Âme! Allez lire ce que dit Gregory, sur le site de l’Atelier9! C’est très émouvant! Tout est d’une simplicité essentielle, toujours la même feuille de papier, la même plume et les « apparitions ». Alleluia! écrit-il au dos d’un dessin! Toujours il célèbre l’invisible du visible. C’est un grand privilège d’avoir ces dessins sous les yeux toute la journée! La barre est placée très haut! Je ne pourrai plus faire que des expos extraordinaires!

Heureusement, c’est possible! Le 8 c’est Caroline qui lira les carnets de Shirley dans la galerie, ensuite nous dînerons au café de l’étoile! Hier à la machine à lire, c’étaient Gérard Mordillat et Ernest Pignon-Ernest… Il y a eu 130 personnes. Beaucoup plus que chez Mollat pour d’autres lectures. C’est que la machine à lire est une librairie de « résistance »… Nous étions le soir tous ensemble chez Jacques Pater et la belle et bonne Catherine, rue du soleil… Bien secoués par le remaniement ministériel! Quoi, Manuel Valls! Oh! ça penche dangereusement à droite… Il faut rassembler nos esprits. Lutter encore pour la poésie! Georges Monti est là, heureusement, c’est une lumière! Et les amis le sont aussi! Et ceux qui passent! Voilà un homme qui entre, un ami de Butor, il s’est occupé d’handicapés mentaux et m’apporte un livret émouvant, concernant un peintre trisomique… Texte magnifique, tableaux magnifiques aussi… Je l’exposerai certainement… Il me semble que la poésie c’est en allant chercher au fond de soi, l’homme « malade », ou blessé, notre fragilité… C’est ça qui est à partager! Les honneurs on s’en passe très bien!
Relu le petit vélo de Pérec et plongé dans le Gradus… Gérard Mordillat était content à l’idée que j’avais publié Serge Wellens, car il l’a connu à Belleville, quand il y tenait une petite librairie… Et Ernest est allé appliquer des « fantômes » sur les murs d’une prison… Les pierres de Bordeaux sont très douces et blondes, elles sont chaudes. Comme du bon pain! C’est rassurant la vieille ville! Jeudi, j’irai Boulevard des potes, écouter une lecture de Henri Zalamansky… Et le 15, ce sera l’arrivée de Lysiane avec Lambert et la petite voiture rouge pleine des sculptures, tours et bois imaginaires de Lysiane… Ce sera très très beau! Et la VIE continue… Je prépare aussi quelques nouveaux livres… Surprise!

thumb_vasnetsov_flying_carpet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s