Edito de Septembre par Cécile Odartchenko

004

Nouvelles du « front » :
Galerie Première Ligne

C’est la rentrée! Les amis et amies reviennent bien bronzés et pleins d’énergie…Nous ne sommes pas de reste!
Une nouvelle association est créée!

La Plume et le crayon

Elle a pour vocation de coller au lieu auquel je suis très attachée après un an de présence Rue Teulère, et qui suscite beaucoup de sympathies.
L’endroit est très heureux, je n’en voudrais pas d’autre! L’atmosphère est paisible, propice à la lecture quand on entre dans la galerie, pas de magasins de fringues dans la rue, pas de cafés, pas d’agitation ni d’hystérie…Autour de moi, d’autres « boutiques » investies par des artistes ou des architectes, des fabricants de bijoux, des sculpteurs ou sculptrices font de ce quartier une sorte de village…Tout le monde se connaît et des liens d’amitié se créent. Le bar de l’étoile avec Stéphanie et Guillaume est le lieu de rendez-vous à midi et le bar de l’ours, celui de minuit. La grosse cloche, attire les touristes qui viennent de loin pour découvrir le vieux Bordeaux et tout en flânant, ils découvrent la galerie, les livres et la poésie.

Voilà pour l’ambiance.

Le programme maintenant:

Toute nouvelle, l’association La plume et le crayon, a l’ambition d’ouvrir le lieu à des animations nouvelles.
Vincent Lafaille qui travaillait à la Machine à lire et qui aime la poésie,reprend sa liberté pour s’investir dans la création d’évènements. Je lui donne carte blanche à la galerie tous les débuts de mois. Nous vous tiendrons au courant de ses programmations.

David Buhatois, est chanteur/parolier/acteur, enseigne à la FAC de Bordeaux la chanson. Il propose à la galerie un atelier d’écriture de la chanson et de composition musicale.

Il y aura donc un piano.

Il viendra chanter régulièrement et nous espérons l’écoute bienveillante de la rue. Rue où se tient aussi le bureau et la programmation de Allezlesfilles .net!

Jacques Pater (grand ami depuis toujours de Gérard Mordillat) nous prépare un florilège des poètes des éditions des Vanneaux, qu’il lira une première fois le dimanche 16 novembre à l’occasion de l’exposition de Nicolas Maldague.

Avec Jacques et David nous allons mettre en route un atelier d’écriture théâtrale pour mise en forme d’un texte d’Irina Odoievsteva que j’ai traduit.
Et pendant la semaine je continuerai la traduction complète du livre, ses mémoires des années vingt à Pétersbourg, souvenirs des poètes de ce qui a été appelé « Le siècle d’argent », martyrisé. Gumielov assassiné, Mandelstham déporté, Maïakovsky, Essenine, Svetaieva, suicidés, non, ils ne sont pas tous morts, on les retrouve à Berlin, à Paris, mon père parmi eux! Je prépare, avec l’aide de René Guerra, une nouvelle collection russe de textes totalement inédits et inconnus, des trésors! Déjà trois traduits. Et aussi avec Isabelle Tripelon peintre de grand talent qui vit à Angoulème, des livres pour enfants…

Mais il y aura le 6 novembre, à l’occasion du vernissage de Nicolas Maldague, la lecture de Lambert Schlechter, son ami depuis longtemps.

Lambert qui était venu avec sa soeur Lysiane, va revenir! Un bonheur!

Puis nous espérons Jacques Brémond avec ses livres en décembre
et en 2015…D’autres bonnes surprises.

Oui, nous allons inaugurer avec Antide de Labriolle une arcothèque! Elle a déjà réalisé les portraits de Basquiat, Mapplethorp, Andy Warhol, Susan Sontag, Alberto Giacometti, Olivier Nouvellet, Gregory Masurowsky, Jean Clair, Francis Bacon, Caroline Loeb…Pourquoi pas vous?
Voici le très beau poème que Gregory, son compagnon des quinze dernières années, avait écrit pour elle:

Survolons les océans, les terres,
les montagnes, les déserts.
Franchissons les frontières
bordées de pins, de peupliers, de palmiers,
ou de barbelés?
Qu’importe
Car c’est ailleurs qu’on est censé aller,
Non pour visiter d’autres pays, peuples
et palais, mais pour découvrir ce lieu secret
cette lueur d’une âme cachée.

Viennent des rochers, des fleuves,
des marées hautes, des sables mouvants.
Hé! nous avons nos papiers.
Nous sommes en règle.
Nous pouvons passer.

Est-ce qu’on a tout vu?
Mais non, on n’a jamais tout vu.
Cela se fera une autre fois?
Je ne sais pas.
Maintenant, on attend de repartir:
l’un et l’autre, avec pour tout bagage
son espace et son temps,
prêts à prendre le large
dans l’indicible éternel
à la recherche de son étincelle.

Commandes et location d’oeuvres sont de saison!
L’arcothèque va être gérée par Sarah Ayoub, délicieuse compagne d’Hakim Jenahi, trésorier de l’association La plume et le Crayon. (Elle a une formation et diplôme de comptabilité).
Hakim trésorier de l’association est aussi chargé de prospecter sur Bordeaux les solutions originales pour expositions des artistes de la galerie, il est donc d’hors et déjà « commissaire d’expositions ». Souhaitons très bonne chance à ce jeune couple amoureux de la vie et des arts!

Et les Vanneaux?
Et bien:
Je reste l’éditrice chargée des choix littéraires.
Grand plaisir aujourd’hui de découvrir un nouveau poète, Patrick Prigent,( qui n’a jamais publié encore) et a eu la bonne idée de m’envoyer ses poèmes, que je trouve excellents.

La vocation des Vanneaux est aussi de découvrir de nouveaux talents!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s